Parce que c’est dur…

Parce qu’il y a des jours comme ça, où le moral ne suit pas…Le mois de novembre, la Toussaint , tout ça…C’est l’une des seules fois de l’année où je vais au cimetière…Mais cette année, c’est plus difficile…

Cette année, ça fait 20 ans que mon père est décédé…

Je n’ai que quelques vagues souvenirs de lui, je pense que je ne veux me souvenir que des beaux, et les photos m’aident beaucoup, car je ne me rappelle que très peu de lui malade,c’est allé tellement vite…

Je me souviens beaucoup plus de l’après, de la difficulté de voir ma mère, ma grand mère, ma famille entière triste à cause de quelque chose qui avait une signification tellement vague pour moi: la mort.

Je n’ai pas pu assister à l’enterrement, on s’est dit que ça serait certainement trop difficile pour moi, qu’une enfant ne devait pas assister à ça…Avec le recul j’aurais préféré être là et comprendre.Je ne blâme pas ma famille d’avoir voulu me protéger.Mais à tant vouloir me protéger, je me suis créé une bulle, pour ne pas voir la vérité en face, je pense…Pour moi, mon père était un agent secret parti en mission, et il finirait bien par revenir…Ou un autre jour adjoint du père Noël et que j’allais être super gâtée grâce à lui…L’imagination d’un enfant fait des merveilles, je vous jure!J’arrivais même à voir des signes de lui : une chose déplacée, l’impression qu’on me suivait parfois..

J’ai attendu, pris patience, imaginé,rêvé ,grandi et regardé ma vie changer…La disparition de mon père a changé bien des choses dans ma vie : ma mère a du tout affronter seule et son comportement a changé envers moi, j’ai vu des gens à qui je tenais s’éloigner pour des histoires d’adulte, des choses qui ne me regardaient pas mais qui ont fait de moi leur plus grande victime…
Et un jour, ma mère a refait sa vie…( avec celui qui est mon beau père aujourd’hui, qui m’a élevé et j’aime beaucoup)

Ma bulle a éclaté et m’a laissé là, seule, avec ma nouvelle angoisse, la peur de mourir.Que tout s’arrête, comme ça et mette un point final à tout. Ça m’a fait beaucoup mûrir, trop d’un seul coup…

Je pense que chaque enfant vit un deuil différemment, mais même si il parait heureux et épanoui, il ne faut pas éluder le sujet…Je pense qu’un rendez-vous chez un spécialiste est un passage obligé et qui n’engage à rien, mais qui permet d’être sur qu’on ne passe pas à coté de quelque chose..

Aujourd’hui je regarde Layna et je suis triste.C’est une belle petite fille, joyeuse, épanouie, pleine de vie, têtue (très têtue), mais adorable quand elle veut!

Parce que il y a 20 ans, j’avais 6 ans, et je vois en Layna la petite fille que j’aurais aimé être, une petite fille à qui la vie aurait épargné ce deuil et en aurait gardé toute son insouciance et sa joie de vivre…

IMG_2617.JPG

Publicités

3 réflexions sur “Parce que c’est dur…

  1. Je comprends tout à fait votre réaction, moi également j’ai perdu mon père. Chacun a son histoire, et nous tricotons notre vie à partir d’échecs et de belles choses positivess. Nous remuons tout çà et ça fait une jolie maman qui a la chance d’avoir une belle petite fille bien épanouie, rieuse et tout à fait dans les normes puisque elle est têtue…. »normale » a son âge.. BISES

    J'aime

  2. Très jolie texte et très touchant!
    On a chacun nos vie, nos douleur, nos déceptions,nos regrets ,nos chagrins, nos peurs et pourtant nous sommes là debout à avancé pour suivre nos vie!!!! 😯 bon courage ma gazelle bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s